The air he breathes • Brittainy C. Cherry

the air he breathes

C’est après avoir vu ce roman sur quelques comptes Instagram sans y avoir prêté plus attention que ça (car dans ma tête = grosse romance clichée avec un bad boy sur la couverture), je l’ai ensuite vu sur le compte de @cahiersdebrouillon dont j’apprécie particulièrement les publications, et c’est alors que j’ai décidé de me le procurer et de le lire sans plus attendre.

Tout le monde m’avait avertie au sujet de Tristan Cole.
– Garde tes distances avec lui, me disait-on.
– Il est cruel.
– Il est froid.
– Il est bousillé.

C’est facile de juger un homme sur son passé. De regarder Tristan et de voir en lui un monstre.
Mais je n’ai pas pu réagir de la sorte. J’ai reconnu la désolation qu’il portait parce qu’elle était comparable à celle qui m’habitait, et je l’ai acceptée.
Lui et moi, nous étions des coquilles vides. Nous étions tous deux à la recherche d’autre chose. De quelque chose de plus. Nous voulions tous deux recoller les morceaux éparpillés de nos passés respectifs.
C’était peut-être la condition pour que nous puissions finalement réapprendre à respirer.

Il m’a suffi de lire le prologue en librairie pour savoir que ce roman passait bien au-delà des préjugés que je pouvais avoir à son sujet, car il commence vraiment d’une manière très triste. Plus qu’une romance, ce roman s’avérait déjà être plutôt un drame, une histoire dont les deux personnages principaux seraient dès le départ touchés par la mort. Et c’est pourquoi j’ai eu le déclic, l’irrépressible envie de le lire : déchirés, Tristan et Elizabeth allaient devoir se reconstruire avant de pouvoir laisser l’amour entrer de nouveau dans leur vie.

Je ne cache pas du tout mon attrait pour les personnages déglingués par la vie dans les romances, cela leur ajoute, je trouve, de la profondeur, du caractère, une force qui les rend la plupart du temps attachants. Cela n’a pas loupé avec ce roman ! Elizabeth est un réel coup de coeur pour moi, elle est détruite après avoir perdu son mari, mais la présence de sa petite fille au quotidien l’oblige à remonter la pente. Ce duo mère/fille est excellent, je les ai adorées, et elles ont su me toucher au plus profond de mon coeur. Tristan, quant à lui, a perdu sa femme et son fils, ce qui s’avère encore plus horrible, mais il m’a quand même fallu un peu plus de temps pour m’attacher à lui, car il s’est forgé une carapace qui le rend vraiment exécrable avec les autres. Je comprenais son mal-être, mais je ne l’excusais pas pour autant.

A côté de ces héros, nous avons une petite ribambelle de personnages secondaires, dont les plus présents sont la meilleure amie d’Elizabeth et le meilleur ami du défunt mari. Eux, je les ai trouvés un peu clichés, et c’est pourquoi j’ai frôlé le coup de coeur pour ce roman sans l’atteindre. Alors que le duo principal a été énormément travaillé, on a l’impression que ces deux personnages sont des caricatures faites pour détendre l’atmosphère générale pesante du roman. Cela a du sens, mais ça n’a pas empêché que j’ai été un peu déçue de ce côté-là… Malgré tout, ces personnages sont très importants pour faire avancer l’histoire, et il n’aurait fallu pour rien au monde les supprimer (mais les peaufiner un peu, ça oui) !

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans cette romance, c’est que, suite à leur destruction, Tristan et Elizabeth ne cherchent pas l’amour ; on sait forcément qu’ils finiront ensemble à un moment ou à un autre, mais l’auteure ne force pas le destin, elle laisse du temps à l’histoire pour se mettre en place, pour creuser ses personnages, et les sentiments arrivent petit à petit, par minuscules touches, jusqu’à lier les personnages. Mais bien entendu, les éléments se liguent contre eux, et entre des personnages et des révélations qui bouleversent l’harmonie qu’ils cherchent, leur histoire d’amour ne s’écrit pas du tout comme un long fleuve tranquille, ils doivent choisir s’ils veulent se battre ou non pour être ensemble. Ils doivent se battre pour savoir s’ils veulent rester dans leurs souvenirs du passé, ou se reconstruire et avancer.

Car ce roman, c’est avant tout cela : une histoire de reconstruction personnelle. Tant Elizabeth que Tristan, et même les personnages secondaires, doivent faire un travail sur eux-mêmes pour savoir où ils veulent aller. L’auteure réussit avec brio à poser les bonnes questions au bon moment, et en cela The air he breathes ne tourne jamais en rond, et n’est pas entièrement prévisible.

Je suis donc très heureuse d’avoir pu mettre mes appréhensions de côté, et de m’être laissée emporter par cette histoire, car j’en suis ressortie très proche du coup de coeur ! Apparemment il s’agit d’une saga se composant de quatre tomes, chacun dédié à un élément, et j’ai déjà hâte de lire la suite ! Je pense, et j’espère, qu’il s’agira de l’histoire de nouveaux personnages, car cette fin se suffit à elle-même et je ne vois pas de suite envisageable. N’hésitez donc pas à passer outre cette couverture aguicheuse et à vous laisser tenter par cette belle histoire, finalement plus dramatique que romantique, car elle en vaut vraiment le coup !

The air he breathes, de Brittainy C. Cherry.
Disponible aux Editions Hugo Roman
depuis le 7/07/2016 au prix de 17€.

4 Comments

  • 1 année ago

    J’ai décidé que j’avais envie de le lire du coup ^^ La romance commence à me manquer à nouveau :)

    • Flight of Swallow
      1 année ago

      N’hésite pas, c’est de la bonne romance celui-là ! :)

  • 12 mois ago

    Je n’avais jamais entendu parler de ce bouquin que tu as l’air d’avoir croisé souvent. En tout cas l’histoire me plaît, et c’est exactement le genre de roman qui me captive. Comme toi semble-t-il, les personnages détruits par l’expérience malheureuse dont ils sont les témoins, m’attirent. Je vais me laisser tenter par The Air he breathes !

    J’en profite pour te dire comme j’apprécie ton blog, que je n’ai découvert qu’il y a quelques jours. J’avais un peu déserté la blogosphère et je suis contente de tomber sur cette page à mon retour.

    Très bonne continuation à toi.

    • Flight of Swallow
      12 mois ago

      Merci beaucoup pour ce gentil commentaire qui me touche beaucoup !
      Je te souhaite une bien belle lecture, en espérant que tu aimes ce roman et ses personnages autant que moi ♥

Leave A Comment