Sayonara Football T1 • Naoshi Arakawa

Sayonara Football T1

Décidément, le Prix Mangawa me fait découvrir beaucoup de titres ! J’avais un fort à priori sur ce manga car je n’aime pas le football en plus de ne rien y connaître, mais il s’est révélé être une bonne surprise !

Nozomi a le foot dans la peau depuis qu’elle est toute petite. Elle dribble, passe et marque avec une agilité sans pareille ! À 14 ans, elle ne rêve que d’une chose : intégrer la sélection officielle de son collège. Le seul problème, c’est qu’elle fait partie d’une équipe… masculine ! Malgré ses exploits à l’entraînement, son coach ne veut rien entendre. Pour lui, la différence de force physique est une barrière insurmontable en match réel.
La jeune fille est bien décidée à lui prouver le contraire. Elle est d’autant plus motivée que l’équipe adverse a pour capitaine Yasuaki, le garçon à qui elle a tout appris étant enfant. Mais aujourd’hui, il se permet non seulement de la dépasser d’une bonne tête, mais aussi de prétendre la surpasser sur le terrain !

Comme je le disais, le football et moi, ça fait deux ! Je n’aime pas du tout ce sport et l’image qu’il renvoie, du coup je ne m’y intéresse pas du tout et je n’y connais rien ! Alors quand j’ai vu qu’un manga sur le foot faisait partie de la sélection, je n’avais pas envie de le lire, et je me suis forcée pour le commencer…

Mais plus ma lecture avançait, plus j’ai été surprise et séduite ! Alors certes, ce manga parle de foot, et tout ce qui concerne directement ce sport ne m’a pas captivée (surtout les scènes de match), mais j’ai découvert un très beau message féministe, et ça, ça m’a beaucoup plu !

En effet, Nozomi, l’héroïne, joue dans le club de football masculin de son collège, car il n’y a pas de club féminin. Et alors même qu’elle est l’un des meilleurs joueurs, son entraîneur refuse catégoriquement de la faire jouer lors des compétitions, car selon lui son physique la désavantage face aux adversaires, et désavantage donc son équipe. Car à priori, dans ce sport, la force physique serait plus importante que la technique…

Nozomi n’a donc de cesse de se battre pour gagner sa place sur le terrain, défendant bec et ongle sa condition de fille… mais surtout de bon joueur ! Et c’est à travers ce combat que le message féministe du manga apparaît, essayant perpétuellement de mettre à égalité les filles et les garçons sur le terrain de foot. J’ai adoré la persévérance de Nozomi et l’image qu’elle dégage !

Ce manga est un savoureux mélange de recherche d’égalité, de football, avec un petit fond de romance qui fait que l’histoire devrait plaire autant aux garçons… qu’aux filles ! Ce tome 1 se terminant sur un match de compétition au résultat décisif, j’ai très envie de lire la suite pour découvrir l’issue de ce match, mais aussi celle du combat de Nozomi pour concourir aux côtés des garçons !

Sayonara Football T1, de Naoshi Harakawa.
Disponible aux Editions Ki-oon
depuis le 9/06/2016 au prix de 6€60.

Leave A Comment