Respire • Anne-Sophie Brasme

respire

Bonjour !

Je tiens dans un premier temps à remercier les éditions Le Livre de Poche pour cet envoi, car j’avais très envie de découvrir ce petit roman, surtout que toutes mes amies qui l’ont lu, l’ont adoré. Pour ma part mon ressenti quant à cette lecture est moins explosif, et vous allez vite comprendre pourquoi ;)

Charlène est une enfant comme les autres, qui vit sans trop se poser de questions, prend ce qu’on lui donne et ne demande rien. Elle habite un immense appartement à Paris avec ses parents, pas très aimants ni très amoureux. Charlène souffre : elle est asthmatique, se sent incomprise, mal aimée. Avec l’entrée au collège commencent de longs mois difficiles, de solitude et d’attente. Jusqu’à l’arrivée de Sarah, brillante, magnétique. Une amitié naît, qui pour Charlène est un don inespéré de la vie, un émerveillement. Avant les petites déceptions, les souffrances, la passion puis le désespoir. Un roman d’une vérité hallucinante écrit par une jeune fille de 17 ans.

Ce roman m’intriguait énormément notamment pour un point très important à mes yeux : l’auteure n’avait que dix-sept ans quand elle l’a écrit, et cela me bluffe toujours autant de lire des livres écrits par des personnes très jeunes qui ont réussi à se faire publier, car cela prouve tout de même qu’il y a une certaine qualité littéraire, une certaine maturité dans l’écriture. J’ai alors été conquise par l’écriture de l’auteure car je savais quel âge elle avait à l’époque, mais honnêtement, je n’ai pas trouvé son style extraordinaire non plus, et si on ne tient pas compte de l’âge, il est finalement plutôt banal.

Mais malgré cela, j’ai été happée par le récit, je tournais les pages à une vitesse fulgurante, et j’ai lu ce livre en moins de vingt-quatre heures (avec une nuit au milieu). Je n’avais qu’une seule envie : savoir dans quelles conditions le drame – la mort de Sarah – s’est déroulé, ce qui l’a provoqué. Et pour cela j’ai donc voulu lire les explications de Charlène, son histoire, sa vie, son évolution, pour comprendre.

Mais même si ce roman agissait sur moi comme une drogue (ou du moins ce que j’en imagine, n’en ayant jamais consommé ^^), je n’ai, à aucun moment, réussi à m’attacher à l’une ou l’autre des héroïnes, ce qui explique pourquoi mon avis sur cette lecture est plutôt mitigé. Charlène ne m’a jamais fait éprouver de pitié pour elle, j’ai trouvé qu’elle aimait se plaindre de sa vie, ce qui lui arrivait, et ne faisait rien pour arranger les choses, et pire, qu’elle se complaisait dans cet état, uniquement pour tenter d’attirer l’attention et se faire plaindre. Jusqu’à l’arrivée de Sarah, qui, pour moi, était une vraie peste, une tête à claques qu’il aurait mieux valu remettre à sa place dès le départ. Alors « l’amitié », la relation qui s’instaure entre elles, est simplement horrible à suivre, car la victime semble, à mes yeux, être complètement masochiste et amorphe, et le bourreau ressemble alors à une reine des pimbêches sadique et immature au possible.

Vous comprenez donc pourquoi mon avis sur ce roman se révèle être mitigé. Si encore Charlène avait su montrer plus de caractère, un semblant de rébellion plutôt qu’une passivité excessive, peut-être que j’aurais pu m’attacher à elle et voulu la soutenir. Néanmoins, j’ai trouvé que ce roman est un excellent récit sur le harcèlement scolaire, il décrit très bien ces pratiques, même si son héroïne n’a aucune consistance.

Je vous conseille donc malgré tout ce roman, car mes amies l’ayant toutes adoré, je me demande si ce n’est pas moi qui en attendait trop vus leurs éloges… Aussi, j’ai très envie de voir le film, mais pour le coup, après avoir vu la bande-annonce, je vois déjà qu’il n’est pas du tout fidèle rien qu’en voyant que l’âge des héroïnes a été complètement modifié.

Respire, d’Anne-Sophie Brasme.
Disponible aux éditions Le Livre de Poche
depuis le 16/10/2002 au prix de 5€10.

2 Comments

  • 3 années ago

    Un livre qui me tente depuis quelques temps car on en entend beaucoup parlé mais bon j’ai peur d’être déçue… a voir

    • Flight of Swallow
      3 années ago

      Honnêtement il est sympa, mais je trouve qu’on en fait un foin pour pas grand-chose, car il est loin d’être parfait selon moi.

Leave A Comment