et je danse aussi

J’ai acheté ce roman en début d’année, car les romans épistolaires et moi, c’est une grande histoire d’amour ! Vous devez le savoir avec le temps, surtout que je vous ai présenté, dans le même genre, Histoires d’@ de Laure Manel en tout début de mois. Mais une petite piqûre de rappel ne peut pas faire de mal, n’est-ce pas ? C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que je me suis plongée dans cette lecture.

les lettres de rose

Il y a quelques mois, plusieurs romans s’articulant autour de l’épistolaire sont sortis en librairie. Les lettres de Rose est l’un de ceux qui me tentaient le plus, même s’il ne s’agit pas d’un roman épistolaire à proprement parlé (il contient des lettres, certes, mais le plus gros de la narration est classique). J’ai donc craqué et l’ai acheté il y a quelques semaines, et je n’ai pas réussi à attendre bien longtemps pour le découvrir !

Lectures d'hirondelles

Cela faisait un moment que l’idée me trottait dans la tête, et je la mets enfin en action : j’ai créé mon club de lecture ! Vous pourrez le retrouver sur Facebook sous le nom de Lectures d’hirondelles ( je fais dans l’originalité, que voulez-vous ;) ). Bien entendu, je vais aussi le mettre en avant ici, car je sais que tout le monde n’a pas un compte sur ce réseau social.

Choubi Choubi

Quel plaisir de retrouver Konami Kanata dans une autre série avec des chats… Débutée avant la création de Chi, la mangaka a fini par la reprendre alors qu’elle l’avait commencée en 1987, et ce pour mon plus grand bonheur, car j’adore son travail ! Et heureusement que Soleil Manga a fini par la publier en français, car cette saga a maintenant plus de dix ans !

the air he breathes

C’est après avoir vu ce roman sur quelques comptes Instagram sans y avoir prêté plus attention que ça (car dans ma tête = grosse romance clichée avec un bad boy sur la couverture), je l’ai ensuite vu sur le compte de @cahiersdebrouillon dont j’apprécie particulièrement les publications, et c’est alors que j’ai décidé de me le procurer et de le lire sans plus attendre.

harper connelly

Charlaine Harris est l’une de mes auteures préférées depuis que j’ai découvert sa saga La communauté du sud (adaptée à la télévision sous le titre True Blood) lorsque j’étais au lycée. Depuis cette époque, j’aime collectionner ses livres ; il ne doit m’en manquer que deux ou trois à ce jour. Les mystères de Harper Connelly est une autre de ses sagas, mais celle-ci ne comporte que quatre tomes, et cela s’avère être largement suffisant.

histoire d'@

Laure Manel est l’une des premiers auteurs auto-édités que j’ai eu envie de lire, et quelques mois après réception de ses romans, c’est enfin chose faite avec ce roman épistolaire ! Si vous lisez mon blog depuis un moment, vous savez que j’adore depuis toujours les romans épistolaires (les meilleurs étant pour moi Les liaisons dangereuses et Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles). Ce roman rejoint donc ma petite collection de romans épistolaires qui, je l’espère, n’est pas près de s’arrêter de grandir !

Attachement

Il y a des livres, ça fait des années qu’ils sont dans ma PAL. Je les achète impulsivement parce qu’ils me font envie sur le moment, puis je les oublie un peu, et un jour j’ai une furieuse envie d’enfin les découvrir. C’est exactement ce qu’il m’est arrivé avec ce roman, que j’ai acheté il y a presque trois ans.