Une place à prendre

Une place à prendre

J.K. Rowling

Bienvenue à Pagford, petite bourgade anglaise paisible et charmante : ses maisons cossues, son ancienne abbaye, sa place de marché pittoresque… et son lourd fardeau de secrets. Car derrière cette façade idyllique, Pagford est en proie aux tourmentes les plus violentes, et les conflits font rage sur tous les fronts, à la faveur de la mort soudaine de son plus éminent notable.
Entre nantis et pauvres, enfants et parents, maris et femmes, ce sont des années de rancunes, de rancœurs, de haines et de mensonges, jusqu’alors soigneusement dissimulés, qui vont éclater au grand jour et, à l’occasion d’une élection municipale en apparence anodine, faire basculer Pagford dans la tragédie.

Ma PAL de l'été

L’été a débuté vendredi, du moins au niveau du calendrier (parce que côté météo, il se laisse encore désirer hum hum…), et je n’arrête de voir ici et là des challenges pulluler dans le but de réduire notre PAL pendant les vacances estivales. Sauf que pour ma part, je n’aurai pas une seule semaine de congés avant octobre, donc les vacances d’été, je m’assoie dessus et n’aurai pas plus de temps que durant le reste de l’année pour lire, donc ces challenges, je préfère ne pas m’y inscrire. Malgré tout je compte lire le maximum possible lors de mes temps libres, et j’ai d’ores et déjà préétabli une “PAL de l’été 2013”, même si elle risque fort d’évoluer au cours de cette saison, qui se termine officiellement le 22 septembre.

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates

Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

De prime abord, quand ce livre est sorti en 2009 et que tout le monde en parlait et qu’il était dans les vitrines de toutes les librairies, je ne voulais absolument pas le lire, et ce pour deux raisons : son titre vraiment trop long et bizarre, et le fait qu’il soit autant plébiscité. Je ne connaissais même pas le sujet de l’histoire, mais ces deux raisons m’ont éloignées de ce livre jusqu’au début du mois. Enfin, je l’ai acheté il y a bien trois mois (au moins), mais je ne l’ai lu qu’au début de ce mois car j’ai finalement décidé d’organiser une lecture commune sur Livraddict autour de ce titre pour le 30 juin, date qui arrive à grands pas. 

Confessions d'une accro du shopping

Confessions d’une accro du shopping

Sophie Kinsella

J’ai découvert la plume de Sophie Kinsella il y a trois petites semaines, et j’en suis déjà à ma troisième lecture d’elle avec ce roman… Comment dire, je suis tombée sous le charme de ses histoires, fraîches, légères, mais pas creuses pour autant ! Cette fois je reviens avec le premier tome de la saga de L’accro du shopping, que j’ai littéralement dévoré : je n’ai déjà qu’une hâte, ouvrir le deuxième tome ! (je remercie d’ailleurs Cindy pour m’avoir offert le sien publié dans l’ancienne édition, grâce à elle je vais pouvoir exaucer mon souhait très rapidement).

La page blanche

La page blanche

Pénélope Bagieu & Boulet

Depuis peu (environ un mois), je lis des BDs. J’avais énormément entendu parler de Pénélope Bagieu, de laquelle je possède également les trois premiers tomes de Joséphine, et comme j’aime beaucoup ses dessins, je me suis d’abord lancée dans la découverte avec ce tome unique. 

Les petits secrets d'Emma

Les petits secrets d’Emma

Sophie Kinsella

Avec Les petits secrets d’Emma, j’ai lu mon premier Sophie Kinsella. Je ne pensais pas être une adepte de la chick-lit, mais après qu’une amie m’en ait parlé à diverses reprises et qu’une autre ait précisément lu et apprécié ce roman, je me suis laissée tenter pour la deuxième fois et demie (j’ai lu en tout et pour tout un livre de chick-lit : Pour un tweet avec toi de Teresa Medeiros , et un autre est en cours : Mes chères voisines de Marisa de los Santos), et ce sans regret aucun, car j’ai passé un très bon moment ! 

Et puis, Paulette...

Et puis, Paulette…

Barbara Constantine

Et puis, Paulette… est le premier roman de Barbara Constantine que j’ai lu. Il me faisait de l’œil depuis des mois à France Loisirs, depuis fin décembre précisément, mais payer 15€ pour un petit roman d’à peine plus de 250 pages, ça me démotivait, soyons francs. Alors quand je l’ai vu édité par Le Livre de Poche, ni une ni deux, il s’est retrouvé dans ma bibliothèque, et il n’y aura pas fait long feu !

” Il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis… “

Comme dit dans le précédent article, quand je suis allée à Virgin hier, c’était dans l’optique de dévaliser leurs rayons livres, pour faire craquer mes bibliothèques qui sont déjà pas mal pleines. Mais manque de bol, ils n’ont pas le droit, m’ont dit les vendeurs, de faire des promotions sur les livres…