Maé, Saison 1 • Pacco

Maé, Saison 1

Cela faisait des années, après avoir découvert et lu les tomes de Une semaine sur deux, que je voulais acheter ceux de Maé. Mais comme il est vrai que j’achète le plus possible mes bandes dessinées en occasion (à cause du rapport prix – temps de lecture, tout simplement), je n’avais pas eu l’occasion de le faire plus tôt. Mais maintenant que c’est fait, je peux enfin vous parler de ce premier tome, avant d’enchaîner prochainement avec les prochains ! 

« La bible d’une éducation réussie. »
Une éditrice impartiale.
« Le guide essentiel et incontournable pour repérer les pièges tendus par ces petits êtres vicieux et calculateurs que sont les enfants. »
Un lecteur averti.
« Tout ça, c’est même pas vrai, moi ze fais ce que ze veux !!! »
Une petite peste aux yeux bleus.
« Rhhaaaaaaaaa !!! Qui a encore touché à maaaaaaaa manette ??? »
Un papa qui préfère rester anonyme.

13046289_889500254512876_2133089442_n

Attendant de lire cette bande dessinée depuis longtemps, il est vrai que j’en attendais beaucoup, et que mon avis la concernant allait être impartial ! Et heureusement pour elle, je l’ai adorée ! J’ai tout simplement eu beaucoup de plaisir à retrouver les dessins et l’humour de Pacco, mais aussi – et surtout – ses aventures avec sa fille Maé, alors un bébé puis une très jeune enfant.

12992942_889500171179551_1691269628_n

Pacco raconte avec humour et sincérité son passage d’homme proche de l’adolescent attardé et geek à celui de père de famille responsable. De l’annonce de la grossesse à l’entrée de Maé à l’école maternelle, Pacco nous partage les moments intenses, et très souvent comiques, qui ont ponctué son parcours en tant que jeune père : les couches à changer, les caprices de Maé, sa découverte du monde, ses interrogations, mais aussi des moments plus tendres et touchants. Le quotidien d’un père avec un ange qui se révèle plus souvent démon en réalité, espiègle à souhait.

13014831_889500177846217_1883621743_n

Maé est une enfant à la fois adorable et véritable tête à claque, selon les planches et les situations. Comme le dit si bien Pacco dans son introduction : « Si tu n’as pas encore d’enfants, sache que ce sont de petits êtres merveilleux… qui feront ta joie et ton bonheur au quotidien… Et si tu en as déjà, bien sûr que je mens ! Mais il n’y a aucune raison qu’on soit les seuls à se faire avoir… » Et c’est donc pourquoi nous découvrons une enfant « attachiante » !

13023564_889500194512882_1405791608_n

Mais Pacco réussit à tourner certaines scènes à son avantage, et le lecteur ne peut qu’en rire ! Car après tout, dans ce duo, autant Maé que son père sont le « boss » de l’histoire, et nous nous attachons et rions autant de l’un comme de l’autre. En somme, c’est une bande dessinée vraiment drôle qui peut plaire à tout le monde, et certainement rappeler aux parents quelques petites anecdotes qu’eux-mêmes ont pu vivre avec leur progéniture.

13020343_889500204512881_516168910_n

Leave A Comment