Indécent • Colleen Hoover

Il me semble que c’est la première fois que je fais ça sur le blog : la chronique d’une relecture. En effet, j’ai lu ce roman au moment de sa sortie il me semble, en 2014. Et puis là, j’avais un voyage en train à faire et j’avais envie de lire une romance (et j’ai aussi bien envie de lire les sagas que j’ai dans ma PAL). J’avais le tome 1 (celui-ci) et le tome 2 (Incandescent) dans ma bibliothèque, mais je ne me voyais pas attaquer Incandescent alors que je n’avais que de vagues souvenirs d’Indécent. Du coup, hop hop hop, les deux ont fait partie de mes lectures en train du week-end.

Pour surmonter le brusque décès de son père, Layken, âgée de 18 ans, part s’installer avec sa mère et son frère dans le Michigan. Sa famille la considère comme un roc, mais en son for intérieur, elle est désespérée. Bientôt, une rencontre va tout changer : celle de Will, son voisin passionné de poésie, un être lumineux, patient et protecteur, qui partage beaucoup d’intérêts communs avec Lake, peut-être même trop… Après un premier rendez-vous exceptionnel, le quotidien reprend ses droits et amène avec lui un obstacle infranchissable. Les circonstances auront-elles raison de leur attirance hors du commun ?

Comme dit dans l’introduction, il s’agit d’une relecture. Je suis bien contente de l’avoir faite, car trois ans plus tard je me souvenais à peine de l’histoire, je l’ai vraiment redécouverte (Alzheimer bonjour…) ! Il me semble que, la première fois, j’avais adoré ma lecture, puisque j’avais acheté la suite. Et bien cette fois-ci, je me suis tout autant régalée !

Nous suivons principalement Laken, appelée Lake par ses proches, qui emménage dans le Michigan avec sa mère et son petit frère suite au décès brutal de son père. Ne pouvant plus payer les traites, sa mère a emmené ce qu’il reste de leur petite famille à l’autre bout du pays, où elle a trouvé un travail dans sa ville d’origine, dans laquelle elle rejoint d’ailleurs sa meilleure amie. Laken est vraiment contre ce projet de nouvelle vie, et elle compte retourner fissa au Texas dès qu’elle aura terminé le lycée.

Mais c’était sans compter sur sa rapide rencontre avec le voisin d’en face, William, qui lui fait rapidement battre le cœur. Will est orphelin depuis deux ans, et il s’occupe seul de l’éducation de son petit frère de neuf ans, qui va rapidement devenir le meilleur ami du frère de Layken. Sa particularité, c’est qu’il pratique le slam. J’ai beaucoup aimé lire les passages de poésie, que ce soient les poèmes de Will ou d’autres personnages. J’avoue être fermée au slam au sens propre, mais en lire, ça a été agréable.

Laken et Will vont très vite craquer l’un pour l’autre, c’est ce que l’on appelle le coup de foudre. Pourtant, un détail va venir chambouler leur relation naissante, un détail qui rend leur amour indécent. Nous suivons donc les suites et conséquences de cet amour avorté, entre personnages détruits et bouleversés. J’ai adoré l’histoire de cet amour impossible, qui est vite enrichi par d’autres histoires parallèles, qui prennent elles aussi beaucoup d’importance au fil du roman, pour l’enrichir et ne pas rester dans la romance pure et simple.

Il s’agit donc d’une romance plutôt triste, mais avec des sentiments joliment dépeints. Le quotidien de Layken et Will est définitivement tragique, mais Colleen Hoover ne tombe jamais dans le pathos en racontant leur histoire, ce qui est très plaisant car on s’attache rapidement aux personnages sans pour autant s’apitoyer sur eux. C’est un pari réussi qui m’a clairement donné envie de lire la suite, dont vous pourrez d’ailleurs lire ma chronique très rapidement !

Indécent, de Colleen Hoover
Disponible aux Editions J’ai Lu
depuis le 20/08/2014 au prix de 13€90.

Leave A Comment