Derniers envols… #1

large (3)

Bonjour la compagnie !

J’inaugure avec ce présent article un nouveau « rendez-vous », ou plutôt type d’article, qui sera récurrent chaque semaine. En effet, si vous avez vu ma dernière vidéo, vous savez d’ores-et-déjà (ou sinon vous l’apprenez maintenant) qu’après mûre réflexion, sauf rares exceptions, j’ai décidé d’arrêter de rédiger des chroniques écrites, qui me prennent trop de temps en comparaison avec les vidéos. Mais pour continuer à donner mon avis sur mes lectures de manière dactylographiée, j’ai décidé de créer ce « rendez-vous » hebdomadaire où je vous ferai un résumé de mes lectures de la semaine, avec en conclusion la vidéo concernant ces lectures en bas de l’article, si vous souhaitez connaître plus en détails mes avis.

On commence donc en ce 4 mai 2014, avec mes lectures de ces sept derniers jours !

couv50926167

J’ai enfin craqué sur le premier tome de cette nouvelle saga, et je ne le regrette absolument pas ! Cette saga me faisait de l’oeil avant même que le premier opus soit en librairie, mais un avis très négatif m’avait refroidie à l’idée de l’acheter… Mais sur les bons conseils de mon amie Fiona, j’ai un beau jour pluvieux décidé de craquer, et finalement j’ai très bien fait ! J’ai beaucoup aimé ce tome qui concerne Blanche Neige, j’ai adoré le fait que l’héroïne soit plus forte et moins nunuche que dans la version Disney, la manière dont l’auteure mêle les contes (Aladdin, Hansel et Gretel) avec brio et intelligence, et surtout la fin. Non mais cette fin, j’étais complètement abasourdie, choquée ! Mais à part cette fin monumentale (et totalement inattendue, pour ma part !), j’ai aimé la manière dont l’auteure s’est appropriée le conte et les libertés qu’elle a prises, notamment en ce qui concerne la belle-mère la Reine, son personnage est magistral. Mais aussi par rapport au fait qu’elle ait osé rendre le conte plus adulte avec des scènes de sexe ; j’en attendais beaucoup de ce côté-là, j’avais peur que ça tourne romance érotique, et à ma bonne surprise ce n’est pas le cas, donc ouf !

Martine fête son anniversaire

Prise d’une brusque envie de retomber en enfance, j’ai par un bel après-midi gris, pluvieux, froid et déprimant, décidé d’ouvrir ce petit album haut en couleurs et en mignonnerie pour me remonter un peu le moral. Sa lecture fut ultra rapide, digne de la vitesse de l’éclair, vu que l’ouvrage fait à peine 20 pages, mais j’ai néanmoins passé un très bon moment. L’histoire est plutôt simple dans son genre ; nous suivons les préparatifs de la fête d’anniversaire de Martine avec sa maman, puis la fête en elle-même. Mais les dessins, comme je le trouve dans tous les livres de cette collection, sont vraiment très beaux et doux, intemporels, et très colorés, sans pour autant que cela agresse le regard. J’aime vraiment les livres Martine pour leurs dessins plus que pour leurs histoires, qui sont finalement assez simples, mais néanmoins mignonnes pour les enfants. J’ai déjà hâte de me procurer les autres volumes pour avoir toute la collection à la maison, tant pour moi que pour mes futurs enfants, car je trouve ces livres vraiment adorables.

couv61245284

Comme le dit l’adage : mieux vaut tard que jamais ! Et oui, je l’avoue sans honte aucune (ou presque) : je n’avais jamais lu et ne connaissais que succinctement l’histoire des quatre filles du docteur March avant cette semaine ! Comme tout le monde je pense j’ai dû voir une adaptation télévisée quand j’étais toute petite, pendant les fêtes de Noël, mais mes souvenirs s’arrêtent là ^^ J’ai du coup vraiment adoré découvrir ce roman, avant tout destiné aux enfants, mais que l’on peut vraiment lire à tout âge je pense si l’on veut retomber un peu en enfance et se détacher des difficultés du quotidien et de certaines lectures déprimantes. Je ne dis pas que ce roman ne contient que de la joie et de la bonne humeur, au contraire, il raconte aussi certaines tragédies, mais le ton donné n’est jamais pathétique ni insistant sur ces points. J’ai beaucoup aimé le fait que chaque chapitre se centre généralement sur une des sœurs et une anecdote ou aventure qui lui arrive, et qui donne une leçon / morale à la fille concernée. Je trouve du coup que ce roman est à placer entre les mains de tous les enfants pour les éduquer un peu par le plaisir, car même si le livre a plus d’un siècle et demi, j’ai trouvé les sujets abordés vraiment intemporels.

Cette semaine j’ai également commencé Dualed d’Elsie Chapman dont je vous parlerai plus en détails la semaine prochaine :)

Et pour faire durer le plaisir, voici les vidéos dans lesquelles je parle des livres présentés ci-dessus :

6 Comments

  • 3 années ago

    Ah je trouve que c’est un super compromis de faire comme ça ! C’est cool, ça me plait beaucoup à moi ^^

  • 3 années ago

    Poison me dirait bien !

    • 3 années ago

      Je te le conseille, j’ai vraiment passé un très bon moment en sa compagnie :)

Leave A Comment