Cupcake Club, tome 1 : Baiser sucré • Donna Kauffman

Cupcake club tome 1 Baiser sucré

Cupcake Club, tome 1 : Baiser sucré

Donna Kauffman

J’ai lu ce roman sur le conseil d’une amie, Fiona, qui a cependant préféré le tome 2 à celui-ci. Je ne m’attendais donc pas à quelque chose de transcendant, ce que j’ai bien fait, car même si la lecture a été très agréable, elle n’aura pas été un coup de coeur. 

Quand Leilani Trusdale, pâtissière émérite, se réfugie sur la petite île de Sugarberry, dans le sud des États-Unis, elle pense laisser derrière elle son passé new yorkais. C’est alors que son ancien chef et mentor, Baxter Dunne, débarque sans crier gare pour tourner une émission culinaire dans sa boutique de cupcakes.
Avec son regard de braise, il a le don de faire rougir l’adorable pâtissière… Ces deux-là ne partagent-ils pas davantage que leur goût immodéré pour le glaçage au chocolat ?

Je me suis laissée embarquer avec plaisir sur la petite île de Sugarberry, dans une histoire de pâtisserie qui m’a plus d’une fois mise l’eau à la bouche ! Déjà, je suis tombée sous le charme de l’île, qui m’a tout l’air d’être un havre de paix reposant, idéal pour les vacances, d’autant plus que, dans le roman, nous sommes plongés dans un été indien avec des températures qui font rêver avec ce début d’été qui commence à pointer le bout de son nez chez nous. J’ai tout de suite apprécié le petit centre ville, son atmosphère, ses boutiques, et surtout sa pâtisserie, celle de Leilani ! Etant donné que je suis très gourmande, me retrouver dans un univers de gâteaux, et plus particulièrement de cupcakes, ça m’aura titillé les papilles plus d’une fois. Malgré cela, c’est plus une histoire d’amour qui se retrouve au premier plan, ainsi que les relations de Leilani avec les autres personnages. Nous avons droit à une belle panoplie de personnages hauts en couleurs, attachants, drôles et uniques chacun dans leur genre. Leilani, commençons par parler de l’héroïne, est sympathique mais agaçante tout à la fois : elle m’a un peu énervée à toujours vouloir chercher compliqué quand la solution s’offrait à elle, pile devant ses yeux. De plus, durant toute l’histoire, sa seule préoccupation est : doit-elle céder aux avances de Baxter ? Elle m’a aussi enquiquinée avec ses réflexions parfois stupides et pénibles à propos de sa pâtisserie. Mais malgré ces quelques travers, je l’ai également trouvée attachante dans son histoire personnelle, elle qui a perdu sa mère, a failli perdre son père, a connu un quasi harcèlement professionnel avec des rumeurs à n’en plus finir, et qui cherche simplement à se reconstruire, à tourner le dos à son passé en allant vivre sur la petite île où sa mère avait grandi. L’ensemble de ces traits de caractère font que j’ai finalement apprécié cette héroïne sans pour autant l’adorer. Celle que j’ai beaucoup aimé aussi, c’est sa meilleure amie, Charlotte, qui est aussi déjantée qu’elle, voire plus, et leurs petites habitudes culinaires : j’ai adoré les « Barbies pâtissières » qu’elles sont, et tout particulièrement le Cupcake Club qu’elles créent sans vraiment le vouloir, parce que c’est une évidence. Ensuite, comme je le disais, le roman est principalement une histoire d’amour, très fleur bleue, à l’eau de rose, un peu niaise et convenue, mais cependant agréable à lire car cela change des romans plus sérieux. Et qui dit romance, dit forcément homme ! Et c’est là que j’appelle le dénommé Baxter Dunne, anglais de son état, beau gosse typique, « Ken de la pâtisserie » comme il se définit lui-même face aux « Barbies pâtissières », enfant prodige dans le milieu culinaire, beau gosse à souhait, riche et célèbre cela va de soi. Il est à la fois charmeur, jovial, séducteur, sexy à s’en damner, et j’en passe et des meilleures. Il n’est typiquement pas le genre de héros, ni même d’homme, que j’adore, parce qu’il est trop parfait, mais il est clair que grâce à la plume de l’auteure, le charme opère, on lui trouve un petit quelque chose, même s’il peut parfois se révéler aussi agaçant que l’élue de son cœur  Ils ne cessent de se tourner autour, à se dire « oui » et « non » tour à tour, presque à nous lasser, mais finalement nous n’arrivons pas jusqu’à l’overdose de bons sentiments, car le thème de la pâtisserie calme un peu les choses et les remet en contexte. Mais enfin, le personnage que j’ai adoré par-dessus tout, c’est malheureusement un personnage secondaire : la mamie Alva ! Cette vieille dame âgée de 80 ans est la terreur du Club du 3e Âge, elle organise des tournois de poker clandestins où la police n’a de cesse de s’inviter, elle prend des paris sur tout et n’importe quoi, mais elle est avant tout sournoise et maligne pour arriver à ses fins, et elle n’hésite jamais devant les obstacles, quitte à faire appel aux délicieux gâteaux de Leilani pour entourlouper son adversaire ! Cette mamie est juste déjantée et à mourir de rire, c’est vraiment le meilleur personnage du roman selon moi, ou le plus charismatique du moins !

Au niveau de l’intrigue, comme je le disais, je la trouve trop convenue, bien que toute mignonne. La quête des sentiments entre Leilani et Baxter est assez longue à se mettre en place, ils tournent en rond trop longtemps à mon goût, mais quand enfin ils prennent leur décision, ils s’épanouissent et c’est du bonheur à l’état pur, le roman n’en devient que plus mignon et drôle. Le seul truc qui m’a chiffonnée, c’est qu’une fois leur décision prise, les éléments s’enchaînent à une vitesse cataclysmique, c’est trop rapide et c’est bien dommage, personnellement j’aurais bien savouré cette phase un peu plus longtemps… Mon unique regret aussi c’est que j’aimerais connaître la suite de cette histoire, or chaque tome de cette saga a des héros et héroïnes différents semble-t-il.

Le petit point original et honorable aussi de ce premier tome de la saga Cupcake Club, c’est qu’à la fin du livre, l’auteure y a glissé les recettes de quelques gâteaux préparés par Leilani. Après nous avoir donné envie de manger des cupcakes, elle nous donne la possibilité de les réaliser nous-même !

Comme je m’y attendais, cette lecture n’aura pas été un coup de cœur, mais je l’ai cependant beaucoup appréciée. Elle m’a permise de m’immerger dans le monde de la pâtisserie à travers une belle histoire d’amour, bien que celle-ci soit prévisible et parfois niaise. Je vais lire la suite prochainement et avec beaucoup de plaisir, car cet univers un peu différent m’a beaucoup plu et, je dois bien l’avouer, j’aime bien les histoires fleur bleue de temps en temps !

16 Comments

  • 4 années ago

    Je suis contente car il t’a beaucoup plu quand même, comme moi :) C’est vrai que le jeu du chat et à la souris est trooooop long, ça en devient pénible, par contre j’ai adoré Lani et la manière dont elle s’affirme vis à vis de son choix de vie. J’ai trop trop aimé Alva moi aussi, elle est excellente !!! :p En tout cas, j’irais bien moi aussi à Surgarberry dans la pâtisserie de Lani :)

    Tu verras, le tome 2 est super bien parce que justement, la romance est plus rapide, ils se tournent moins autour, et du coup, on savoure vraiment :p

    • 4 années ago

      Personnellement Lani m’a souvent exaspérée, mais j’ai apprécié moi aussi la manière dont elle défend son choix de vie. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la fin pour cette raison, finalement elle gagne dans tout, et j’espérais secrètement que ça se termine comme ça, donc j’étais contente !

      J’ai encore plus hâte de lire le tome 2 maintenant vu ce que tu en dis, ce jeu du chat et de la souris est clairement ce qui m’a dérangé dans ce tome, à force c’était trop long et ça s’essoufflait. Je préfère les histoires d’amour quand ils la vivent vraiment ^^

      • 4 années ago

        Tu vas sans doute apprécier ce second tome autant que moi alors :)

        • 4 années ago

          J’espère ! Je vais le lire courant juillet entre deux lectures communes, ça se lit vite, donc tu auras mon avis assez rapidement !

          • 4 années ago

            Oui moi je l’avais lu en 2 jours je crois, trop accro lol et quand je suis arrivée à la fin, j’ai fais « quooooi ?? déjààà ?? » lol

  • 4 années ago

    J’ai beaucoup entendu parler de ce roman et je pense le lire en lecture plaisir entre deux romans. Comme toi je ne m’attend pas à un coup de coeur mais j’ai lu partout que c’était une lecture agréable et ca fait du bien des fois ! Et si en plus on a des recettes de cupcake à la fin ^^

    • 4 années ago

      C’est exactement ça, une petite lecture détente agréable entre deux romans. Par contre parfois ça peut donner faim, attention ! :p

  • 4 années ago

    Ohlala, personellement ta critique me refroidit complètement, je ne le lierai jamais lol J’avaoue avoir eu un moment il y a quelques semaine ou je me disais « peut-êtreeee … » mais là vu ton resumé non ^^ C’est de la Chick-lit en fait ?!

    • 4 années ago

      C’est plutôt de la romance, je n’ai pas vraiment retrouvé le mordant ni le comique que j’ai jusque-là trouvé dans la chick-lit. Franchement il est agréable à lire, pas prise de tête, mais ça reste bateau quoi, tu n’as aucune surprise et ça atteint parfois un haut niveau de mièvrerie. En plus à des moments j’ai cru me retrouvée dans Cinquante nuances de Grey, j’étais morte de rire lol Mais c’est clair que si déjà tu n’aimes pas trop la chick-lit, ce roman ne te plaira pas !

      • 4 années ago

        Je crois que ça ne me plairait pas du tout non ^^

        • 4 années ago

          Si jamais tu veux tester je peux t’envoyer le tome 1 pour te faire un avis ;)

          • 4 années ago

            Je vais deja essayer de lire tout ceux que je t’ai emprunté ^^ Et essayer de ne pas les garder 30 ans dans mon meuble lol

  • 4 années ago

    Moi je n’avais pas vraiment aimé, Leilani m’a énervé les 3/4 du temps, j’aurai pu la taper plus d’une fois. Elle a vraiment des réactions incompréhensibles par moment.
    J’ai bien aimé la partie où elle finit avec Baxter, mais j’ai préféré son personnage à lui même si lui aussi a été bête de débarquer sur l’île sans prévenir avec les caméras ! Il y a vraiment un truc qui me gêne dans cette romance, dans la démarche qu’ont les personnages.

    • 4 années ago

      Disons que leur comportement ressemble énormément au style de fictions diffusées l’après-midi sur M6… Ça reste mignon paf moments mais ça ne vole pas haut, et c’est bien dommage car je pense qu’il y avait moyen de faire mieux

  • 4 années ago

    NEWSLETTER

    Coucou ! C’est l’heure de passer au vote… Quel ouvrage voudrais tu voir pour la lecture commune de juillet ?

    http://lecturescommunes.skyrock.com/3172577385-Sondage-Quelle-lecture-pour-le-mois-de-juillet-2013.html

    Bonne fin d’après-midi et bonnes lectures.

  • 4 années ago

    Bonsoir !

    La lecture commune pour le mois de juillet est lancé ! Vient vite la découvrir :

    http://lecturescommunes.skyrock.com/3173485919-Lecture-Commune-de-juillet-2013.html

    J’espère que tu pourra y participer. Si c’est le cas, il ne faudra pas oublier de venir donner ton impression directement par commentaire ou tout simplement me donner le lien vers ta chronique :

    http://lecturescommunes.skyrock.com/3173582243-Vos-impressions-sur-La-5e-vague.html

    Bonne lecture !

Leave A Comment