Choubi Choubi Mon chat pour la vie T1 • Konami Kanata

Choubi Choubi

Quel plaisir de retrouver Konami Kanata dans une autre série avec des chats… Débutée avant la création de Chi, la mangaka a fini par la reprendre alors qu’elle l’avait commencée en 1987, et ce pour mon plus grand bonheur, car j’adore son travail ! Et heureusement que Soleil Manga a fini par la publier en français, car cette saga a maintenant plus de dix ans ! Petit bémol pour moi malgré tout : il y a d’abord une saga sur Choubi Choubi chaton, j’ai donc commencé par la deuxième partie… Tant pis, je le relirai, ce n’est pas comme si c’était un calvaire !

Ça y est, Choubi-Choubi est devenue un bon gros chat ronronnant. Elle a enfin atteint l’âge de raison et s’est forgée au fil des ans sa propre philosophie ; surtout, ne pas trop s’activer et profiter d’une vie tranquille et douillette auprès d’une mamie sympa. Mais tout ceci est sans compter sur Chi le chaton et autres bestioles qui vont l’éloigner de sa confortable demeure. Alors pourquoi ne pas rejoindre cette minette bien dodue et vous relaxer auprès d’elle ?

Comme je le disais, ce manga est en fait le premier tome d’une saga… qui en suit une précédente, à savoir Choubi Choubi mon chat tout petit. Cependant, elles peuvent se lire indépendamment, car ne sachant pas ce détail, j’ai malgré tout très bien compris ce tome.

Choubi Choubi est, ici, une chatte adulte vivant auprès d’une vieille femme. Leur duo, très attachant, n’a cependant rien à voir avec la famille dont fait partie Chi, et son histoire est destinée, selon moi, à un public plus âgé. Ici, point de dessins en couleurs, mais tout en noir et blanc ; seul le sens de lecture est adapté au lectorat français et le manga se lit ainsi comme un livre classique (ce qui laisse supposer que le lectorat visé est quand même enfantin). Ce qui change aussi énormément d’avec Chi, c’est que le langage de Choubi Choubi n’est pas retranscrit en langage humain, et il n’y a donc que la vieille femme qui parle. Ce choix rend l’histoire d’autant plus crédible et rigolote à suivre, puisque nous devons deviner ce que la chatte pense, et cela mène souvent les personnages à des quiproquos très rigolos. De situations cocasses à d’autres plus tranquilles ou douces, Konami Kanata réussit cette fois avec brio à dépeindre le quotidien d’une chatte adulte ; c’est à se demander si la mangaka n’était pas un chat dans une autre vie !

Maintenant que je sais que cette saga comporte déjà trois tomes, et qu’elle est précédée de deux autres, je vais m’empresser de tous me les procurer puis de les dévorer, car les mangas avec des chats, et particulièrement ceux de Konami Kanata, j’en suis fan ! Ne pouvant m’empêcher, dans un premier temps, de comparer cette histoire à celle de Chi, j’ai maintenant envie de la découvrir pleinement pour ce qu’elle est, et pour les (nouveaux) personnages qu’elle met en scène.

Choubi Choubi mon chat pour la vie T1, de Konami Kanata.
Disponible aux Editions Soleil Manga
depuis le 9/03/2016 au prix de 7€99.

Leave A Comment