Attachement • Rainbow Rowell

Attachement

Il y a des livres, ça fait des années qu’ils sont dans ma PAL. Je les achète impulsivement parce qu’ils me font envie sur le moment, puis je les oublie un peu, et un jour j’ai une furieuse envie d’enfin les découvrir. C’est exactement ce qu’il m’est arrivé avec ce roman, que j’ai acheté il y a presque trois ans.

Le coup de foudre est possible, même avant le premier regard !
1999. Lincoln, gentil geek aux faux airs d’Harrison Ford, travaille dans une entreprise où son rôle consiste à contrôler les e-mails des employés. C’est ainsi qu’il parcourt les échanges de Jennifer et Beth, deux copines aussi impayables qu’attachantes.
Sans même l’avoir vue, Lincoln va tomber amoureux de Beth. Mais comment lui déclarer sa flamme sans passer pour un fou ? Surtout que la jeune femme semble avoir un faible pour un « inconnu » qui travaille dans le même immeuble…

Je préfère le préciser dès le départ, ce roman est ma première lecture de Rainbow Rowell, et pour le coup, elle m’a énormément donné envie de découvrir les autres titres de l’auteure ! Ce qui tombe bien car j’ai déjà Eleanor & Park dans ma PAL, mais il est vrai que, quand un roman rencontre un tel encensement, j’ai tendance à le fuir et à le découvrir après tout le monde, car je fuis au maximum ces engouements pour ne pas trop en attendre de ma lecture, et pour ne pas faire le mouton. Je ne critique en rien ceux qui lisent les tops ventes, c’est juste que moi, je préfère attendre que le soufflé soit retombé pour le déguster à ma manière, et pas parce que je suis influencée par la blogo, l’éditeur, les libraires, les médias…

Bref, revenons-en quand même à Attachement, car, ma foi, il s’agit de sa chronique ;) Pour aller droit au but, j’ai été absolument charmée par ma lecture, à tel point que je l’ai ralentie car je ne voulais pas quitter ce roman ! L’auteure a su créer une atmosphère dans laquelle je me sentais comme dans du coton, j’ai savouré ma lecture comme un doux bonbon, bref, je me suis sentie vraiment bien !

Je me suis immédiatement attachée aux personnages, que ce soit Lincoln, Beth ou Jennifer, chacun d’entre eux est à une période cruciale de sa vie, à un tournant qu’il doit décider, ou non, de prendre. Ce sont donc des personnages très intéressants à suivre, car leurs problèmes pourraient tout à fait arriver à chacun d’entre nous (couple qui bat de l’aile, mal-être au travail ou question de grossesse). Pour une fois dans une romance (même si pour moi ce roman est bien plus que cela, je pense que la romance passe ici au deuxième voire même au troisième plan !), les personnages ne sont pas torturés, au contraire ils se questionnent énormément et veulent avancer dans leur vie, quitte à prendre des décisions difficiles.

Mais… il y a quand même un peu de romance ! Et j’ai aimé cette romance, qui change de celles que j’ai l’habitude de lire ! En effet, ici, tout est ressenti pendant un moment à sens unique, et sans que les personnages se soient rencontrés ! Ça a l’air abracadabrant dit comme ça, mais ça laisse justement supposer que l’on peut tomber amoureux d’une personne pour ce qu’elle est à l’intérieur et non pour son physique, mais aussi, à l’inverse, que le coup de foudre au premier regard peut exister. J’ai trouvé ça très intéressant d’avoir ces deux points de vue radicalement opposés, et ce du point de vue des deux sexes. Pendant tout le roman donc, nous suivons principalement ces trois personnages, leurs relations qui se poursuivent ou se créent, en se demandant si une rencontre de visu va arriver ou pas !

C’est pourquoi j’ai été un poil déçue par la fin, que j’ai trouvé beaucoup trop rapide alors que pendant tout le roman, l’auteure prend son temps. Elle prend son temps de poser ses personnages, de creuser leurs traits de caractères, de créer leurs relations, et la fin arrive, abrupte, et l’histoire s’arrête aussi sec. Et c’est là que j’aurais aimé avoir encore au moins quarante ou cinquante pages supplémentaires pour connaître ce « après », la suite de cette fin. C’est pourquoi le coup de coeur est passé à côté de vraiment peu… Si encore il y avait une suite de prévue, je ne dis pas, je l’achèterais avec grand plaisir et avec frénésie, pour poursuivre ce bon temps passé en compagnie de Lincoln, Beth, Jennifer et les autres. Mais, je ne crois pas que cela soit au programme, et c’est bien dommage…

Malgré ce petit défaut, je vous conseille fortement ce roman, qui d’ailleurs a un très bon titre : l’attachement est certain entre les personnages, mais il le devient aussi forcément entre le lecteurs et ces mêmes personnages. Pour moi, il est inconcevable de ne pas pouvoir s’attacher à ces personnalités si vraies, si ordinaires mais en même temps originales (en littérature du moins). Je suis donc contente d’avoir attendue pour lire ce roman, d’avoir su trouver le bon moment pour le découvrir, car désormais, j’ai envie de découvrir les autres romans de l’auteure !

Attachement, de Rainbow Rowell.
Disponible aux Editions Milady Romance
depuis le 12/09/2012 au prix de 7€90.

4 Comments

  • 1 année ago

    Rowell est une auteure que j’aime beaucoup, alors je pense bien lire ce livre à un moment ou un autre.

    • Flight of Swallow
      1 année ago

      Je te le conseille vraiment ! Tu as lu quoi d’elle pour l’instant ? Un coup de coeur à me conseiller ?

  • 1 année ago

    Moi aussi j’avais commencé par Attachement et je ne l’ai jamais regretté. J’ai lu depuis tous ses romans et j’ai toujours retrouvé ce charme qui fait ses histoires. Mon préféré est Eleanor & Park, une très jolie histoire jeunesse. Fangirl a un côté vraiment attachant aussi mais je ne suis pas fan de fanfiction donc toute une partie de l’histoire m’a déplu. Et A un fil est surprenant mais sympa aussi. Elle a une façon d’écrire ses personnages unique je trouve.

    • Flight of Swallow
      1 année ago

      J’ai vraiment envie de tous les lire, mais comme les avis ont l’air unanimes sur Eleanor & Park, je me demande si je ne vais pas me le garder pour la fin…

Leave A Comment