Il est des romans dont on craque sur la couverture, puis dont le résumé finit de donner envie de les découvrir. Ce fut le cas avec celui-ci, qui est le premier roman d’Harmony Verna. J’aime beaucoup donner leur chance à de nouveaux auteurs, car même si j’ai mes petits chouchous (présentés dans ma dernière chronique), j’aime découvrir de nouvelles plumes littéraires qui me font partir à l’aventure. Je remercie énormément les éditions Belfond pour l’envoi de ce roman, et pour la dédicace de l’auteure à la librairie Privat samedi dernier !

Il me semble que c’est la première fois que je fais ça sur le blog : la chronique d’une relecture. En effet, j’ai lu ce roman au moment de sa sortie il me semble, en 2014. Et puis là, j’avais un voyage en train à faire et j’avais envie de lire une romance (et j’ai aussi bien envie de lire les sagas que j’ai dans ma PAL). J’avais le tome 1 (celui-ci) et le tome 2 (Incandescent) dans ma bibliothèque, mais je ne me voyais pas attaquer Incandescent alors que je n’avais que de vagues souvenirs d’Indécent. Du coup, hop hop hop, les deux ont fait partie de mes lectures en train du week-end.

Vous l’avez remarqué, cela fait presque 7 mois que je n’ai rien publié ici, ni sur Facebook. Je suis restée un peu active sur Instagram, mais quand même moins qu’avant. Vous le savez peut-être, en octobre j’ai débuté un emploi de bibliothécaire, et après une longue période de chômage, il a fallu que je prenne un nouveau rythme au quotidien, et pendant ce temps là, j’ai eu du mal à trouver de l’énergie pour le blog.

Secrets de famille

Ce mois-ci, nous allons lire un roman qui tourne autour du thème du secret de famille. Les votes sont clos, et c’est Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan qui a été choisi à la majorité. Bonne lecture ! Et si vous ne faites pas encore partie du groupe Facebook, c’est par là que ça se passe >>> Lectures d’hirondelles